dimanche 23 août 2009

Plutôt qu'il ne parte à la poubelle

Fin de canicule

Ce croquis était vraiment bien parti pour finir à la poubelle. J'étais mal installé et le muret contre lequel je m'appuyai me renvoyait toute la chaleur accumulée dans la journée. Au bout d'un quart d'heure, j'avais péniblement placé les principales lignes (les voitures (bizarres, je sais), les contours des bâtiments, le muret) et décidais de plier bagage pour rejoindre le boulevard de la Croix-Rousse et me trouver un banc plus au frais.

Là, j'ajoutai ces "satanées" fenêtres (pénibles à dessiner, mais bien pratiques pour habiller les façades) et d'autres détails (pavés, lampadaires, etc.). Malgré tout, le résultat était très décevant. J'ai alors posé mon carnet et réfléchis à la manière dont je pourrai tout de même en faire quelque chose. J'ai pensé à ce que fait Cédric Lestiennes avec son feutre-pinceau et j'ai sorti le mien. J'ai tracé un large cadre noir et utilisé mon feutre tantôt avec la tranche (effets grisés) et tantôt avec la pointe (aplats noirs). Voilà pour la petite histoire...

7 commentaires:

belokanien a dit…

cela aurait été dommage de le jeter: j'aime beaucoup le résultat final.

Claire a dit…

Ca fait plaisir (façon de parler) de voir que toi aussi tu pars mal sur certains croquis... ;-)
Mais effectivement, le résultat est sympa : on a l'impression de voir l'orage arriver !

anne a dit…

Disons que par rapport aux croquis des jours précédents foisonnant de détails (piouu, le courage !) mais d'une limpidité éclatante, celui-ci n'est pas aussi lisible.
Comme dit Claire, ça rassure de savoir que tu as encore parfois du fil à retordre ! :-D

Randocroquis a dit…

Merci de vos commentaires. Bien sûr qu'il y a des jours où ça ne va pas comme je veux. Cela dit, je ne suis pas mécontent de m’être essayé à ce nouveau style. Le résultat n’est certes pas très riant, plutôt sinistre même, mais ce sont ces effets de matière qui m’intéresse. Après un mois d’environ 3 heures de croquis dans Lyon, j’ai d’ailleurs expérimenté pas mal de styles nouveaux.

Ghislaine BRUNO a dit…

Ce style me plaît car il me fait penser à une gravure ou un monotype. Ca donne de l'ambiance et du charme au croquis, même si le résultat est peut-être différent de ce qui existait sur place.

Anonyme a dit…

C'est pas mal quand même! Bien rattrappé et ça crée une ambiance particulière.
Comparé à certaines petites BD en noir et blanc appelées "romans graphiques", et qui se vendent dans le commerce malgrès qu'elles soient horriblissimes...on se dit que ta ruelle tient largement "la route".

Randocroquis a dit…

Tiens, à l'occasion j'irai jeter un oeil sur ces romans graphiques. Merci de tes encouragements